Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 17:28

Hier en enregistrement maquette (je fais un métier formidable), avec un grand sourire, un homme, un professionnel qui plus est, sans pincette m'a appris en l'instant de deux minutes, que je chantais faux et que j'avais une très jolie voix - "claire et haut perchée".

 

Ce n'est donc pas incompatible.

 

Je ne sais pas ce que je préfère.

 

C'est vrai.

Au vu de la carière de Charlotte Gainsbourg, je n'ai pas de souci à me faire.

 

 

Je pense sérieusement à me reconvertir.

Sans blague.

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 16:32

Est-ce que ça compte un premier bain de mer, début avril sur une plage déserte d'âmes humaines ?

Même sans se mouiller les cheveux ?

Je croyais que la page était tournée et la belle saison entamée.

J'avais déjà remis au débarras mes bottes fourrées et autres accessoires A/F 0910...

 

Marche arrière.

Aujourd'hui, j'ai remis des collants en laine et des manches longues.

 

Et personne ne voit alors la marque sur mon épaule.

Je suis effondrée.

 

maillot.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 13:56

Sur l'asphalte.

Entourés par des oliviers argentés.

A fond dans une automatique.

La peau brûlée par les premiers rayons du soleil, sans protection UV.

Se laisser porter vers la civilisation.

Revenir d'une évasion permissive.

Stade de décompression.

 

Et du rock anglais craché par des enceintes saturées.

God save us.

 

 

[...]

 

Au retour, pour la peine et survivre, innover un cocktail "Ouzo Uzi".

Servir glacé.

En toute circonstance.

Et surtout en cas d'urgence, don't forget : ne pas sourciller, avaler et hurler ... en anglais. 

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 13:45

Quelques notes dans un clair obscur arty.

 

Le pouvoir de plonger dans une autre dimension en quelques secondes.

Vouloir échapper à cette foule étouffante en un claquement de doigts.

Fermer les yeux et comme par miracle, revenir quelques pas en arrière,

heureuse comme Ulysse après un long voyage.

 

Après cette parenthèse au paradis, it' Time for devil

Oui mais à deux.

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 23:42

paques-2010-231.JPG

Of course !

Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:39

Hors de la realite.

Ponctuation aleatoire sur clavier no frenchy dans un penthouse offert a une ville millenaire.

Rencontre avec le troisieme type sur une ile deserte, 

alors que celui que l'on attendait tous et depuis des siecles

a decide de mourir et resusciter en ce week-end ferie.

 

Rock'n'roll attitude.

 

Ici les chocolats suisses ont fait place a un 'cocoressi'

et c'est une 'red egg battle' qui fait rage dans les familles.

Profane sous le charme et l'effet de quelques scotch on the rock.

Reunion au sommet.

Premiers bains de mer.

On touche a la quintessence d'une existence sans ombre,

quelques heures, quelques jours, au prix d'un billet 'paris - mulhouse' en TGV.

 

La voix est ouverte, balisee par les lumieres du miracle annonce.

Sous les cendres de cette guerre quotidienne,

parfois sur les levres le gout du sel et dans les poches la douceur du sable.

C'est du bij'.

 

Christos Annestis.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 17:01

Etendre le temps et rester allongée jusqu'à une limite infranchissable.

Ce n'est pas raisonnable.

Il fait déjà jour dehors et la revue de presse sur France Inter touche à sa fin.

Et dans mon dressing...rien à l'horizon.

Vouloir sortir nue comme un ver ou prier pour trouver l'inspiration.

Jouer la montre avec un passage salvateur sous la douche.

...

...

...

Un jus d'orange pour les vitamines et des chocapic pour ne pas perdre quelques repères fondamentaux.

...

...

...

Toujours rien.

L'heure tourne.

Je me résous alors à l'évidence. Je ne suis pas de celle qu'"un rien habille".

Seule solution dans ce temps imparti, de l'efficacité et miser sur des éternels increvables,

je ne suis pas d'humeur à prendre quelque risque aujourd'hui.

La journée va être longue.

 

Enfin prête, je ne pense pas m'en sortir trop mal.

Dernier coup d'oeil dans le miroir, validation.

Go.

 

La porte s'ouvre sur une avenue qui ne semble jamais dormir,

éclairée par un soleil timide mais prometteur.

D'un pas décidé, direction Mairie de Clichy avec changements.

Jusque là, la routine.

Sauf que, sur un quai aérien, baigné d'une lumière provocante, qui pique des oeils encore endormis, en pleine réflexion sur un avenir incertain, le menton baissé (OK, ce n'est pas une posture de battante, j'en conviens, mais ce n'est pas possible d'être une femme Barbara Gould full time), je me rends compte que je suis victime de métamérie - et qu'entre gris clair et gris foncé, j'ai mal coordonné mon pull over et mon pantalon en laine.

Erreur de débutante.

 

C'est moche.

Mon aplomb disparait.

Ne reste plus qu'à espérer que les nuages reviennent et que mes réunions soient annulées.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 14:51

Braver la pluie et la nuit qui tombent,
trouver un nid douillet pour changer d'air, avant l'horaire de l'été.
Rendez-vous annulé.
Ce n'est pas une raison pour se laisser aller et rebrousser chemin
Au bout du monde - à la périphérie- en suivant la Flèche, 
arrivée dans un blockaus de béton lissé et grafouillé.
Entre babyfoot au repos et maracasses pour la déco, un bar illuminé qui sent la menthe.
Le staff est au garde à vous, recevant les ordres en vue de la bataille rangée et annoncée.
Les américaines commandent "a glass of wine, please" et les lumières se tamisent.

A l'abri et dehors la pluie.
A l'abri, la peur passée, le choc encaissé.
A l'abri et l'envie de l'embrasser.
Et sur les murs des mots doux à la craie marqués.

A l'abri, sous sa protection.
Et l'envie, l'amour du risque aussi.

MAMA_SHELTER_-_NOUVEAU_LOGO-9294d.jpg

Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 15:53

De la rage dans les veines.
Sans voix au moment critique.
Un scotch et des glaçons pour ouvrir les vannes et fêter un départ.
Un vide.
Jurer que rien ne doit finir comme ça.
Une carte, quelques mots pour les soirées au coin du feu.
Mesurer le chemin parcouru.
Redécouvrir des visages fantômes.

Ne pas réfléchir à comment rentrer.
Ne pas avoir peur de rater le dernier métro et son khôl qui coule.

Et cette chanson dans la tête.
L'éternité et un jour...

Demain.



Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 13:35
A travers la vitre, deux sourires idiots, macho, adorables.
A travers la vitre, sur le quai à attendre que je m'en aille dans les règles de l'art,
les sanglots étouffés dans une grimace.
Ils me dépassent à présent.
Ils sont plus forts.
Ce sont des hommes.
Ils ont leur vie.

Mais je ne les lâcherai pas.
Et aujourd'hui plus que jamais.
Et ce n'est pas une petite minette ou un vulgaire agent toxique qui se mettra en travers de notre chemin.
je compte bien leur donner des leçons, les protéger, les engueuler et garder leurs secrets,
pour longtemps encore.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens