Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 19:13
Get lucky

Un mercredi, réunir ses camarades, jouer tout l'après-midi, manger des saloperies, souffler les bougies, et s'endormir heureux, plus grand, avec le sentiment d'être important.

...

Quelques années plus tard, à l'âge où les "et demi" tombent aux oubliettes, où l'on se sent à la fois invincible et invisible, on n'a plus le cœur à la fête. On ne comprend rien aux conseils incessants promulgués par ceux que l'on considère nos ancêtres et on voudrait échapper à la réalité qui ressemble à une fatalité. On se fout de tout et surtout des soirées où tout est composé, maîtrisé, joué d'avance, surtout quand on n'entre pas dans la danse, même lorsque l'on est sur la liste des invités.

Aujourd'hui, tout est différent. Fraîchement sortis de l'adulescence, nous serons bientôt papa, maman et savourons la chance d'avoir toujours nos grand-parents. L'insouciance de nos vingt ans a laissé place à l'assurance de nos trente ans. Alors quand l'occasion de lâcher prise se présente, quand changer d'air est au programme le temps d'un week-end à la campagne, avec le luxe de ne pas faire de plan sur la comète, de profiter de l'instant et d'élargir le cercle des connaissances, on ne se fait pas prier et on accepte avec plaisir l'unique consigne des festivités : se travestir en une célébrité des Seventies, entre choc pétrolier et naissance du premier bébé éprouvette. Méthode efficace et approuvée pour se mettre dans le bain et faire tomber les masques.
Au petit matin, on n'a rien vu passé. La voix éraillée, le chignon défait et les pieds massacrés, pas même démaquillé, on se couche, l'âme légère en se disant combien on a été idiot, toutes ces années de se priver de tels moments et qu'il est grand temps de retenter sa chance...

Décider alors qu'il n'y a pas de raison pour ne pas convier à nouveau ses amis, comme quand on était petit... à quelques détails près.
Opter pour un samedi soir, préférer enflammer la piste, s'enivrer pour le plaisir et se promettre l'éternité, sans avoir besoin de la permission de minuit.

"We've come too far to give up who we are
So let's raise the bar and our cups to th
e stars"

Partager cet article

Repost 0
Cha - dans Get lucky fête

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens