Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 10:45
Petit retour sur la tempête fashion week qui s'est achevée la semaine dernière à Paris.
Si je n'ai pas encore ma place au premier rang chez Karl, Jean-Paul ou encore Martin, je n'en suis pas moins sensible (et aucunement rancunière) à l'excellence et au savoir-faire des ateliers de ces maisons, et d'autres d'ailleurs.

Nul ici, n'a besoin de moi pour décrypter les prochaines tendances de printemps/été 2010, pardon spring/summer 2010, et je ne vous ferai pas le coup du dilemme
"2010 sera-t-il champêtre (Chanel) ou futuriste (Alexander McQueen) ? ".

A cette occasion, Alexander a renvoyé les people triés sur le volet mais coincés là, à attendre de voir défiler sa collection, au rang de has been en dévoilant son travail (son oeuvre), sur les réseaux sociaux en live.
Pour celles et ceux qui auraient loupé l'évènement, séance de rattrapage :

http://www.alexandermcqueen.com/int/en/corporate/archive2010_ss_womensp.aspx


Photos trouvées sur tendances-de-mode.com

J'entends déjà les ricanements et les critiques des néophytes déclarer que c'est du grand n'importe quoi, à l'instar d'un certain nombre de critiques à l'égard de l'art contemporain ("ça c'est de l'art, tu plaisantes ! Mon gamin, il le fait sans problème cette croûte") et avancer l'argument que ce n'est pas de la mode car importable tous les jours du quotidien de la vie du quidam.

Ce n'est pas le débat. 

Ou si, la Haute Couture doit-elle faire vendre ? Il faudra que j'en parle avec Christian (Lacroix).
L'adaptation d'une telle collection pour le commun des mortels est-elle un passage obligé ?

Le luxe ne serait-il pas aujourd'hui compris dans cette instantanéité de cette présentation, de l'ordre d'un spectacle contemporain, d'un ballet futuriste ?
L'art n'a-t-il pas cette fonction de donner à voir autrement, de proposer une vision inédite de notre monde et de son évolution ?

Très égoïstement, si je ne me projette pas dans ces micro-robes (rapport à des jambes qui ressemblent à des poteaux), préférant m'imaginer me glisser dans un tailleur vintage d'Yves ou une veste Balanciaga, il n'en reste pas moins une envie à la vue de ces créations et une excitation face à un tel talent et une prise de risque de plus en plus rare.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens