Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 18:32

Il y a les films à voir et ceux dont la deuxième séance pourrait bien nous lasser, dont on se serait bien passé.

Ceux dont il nous restait une vague idée, quelques phrases devenues cultes en petit comité, le nom des rôles principaux gravés pour l'éternité, plus une atmosphère en réalité.

Ce genre de films qu'on avait adoré, qu'on n'hésitait pas alors à recommander.

 

La preuve de notre affection, l'adhésion à un nouvel opus, vu dans une salle obscure au prix fort, même si on savait qu'on allait être déçu.

 

Et puis un soir de flemme, afin d'éviter le dilemme entre un film français pour ne pas dire d'Honoré et un teen movie pour les plus de quarante ans de Judd Apatow pour ne pas le nommer, on préfère couper la poire en deux et reprendre du fromage servi par Julie Delpy, amoureuse.

 

Two days in Paris ou l'hystérie parisienne "so cliché". 

On avait laissé notre love story bi-goût foie gras / fast food dans cette parenthèse rafraîchissante et dépaysante, on la retrouve fatiguée et sentant le renfermé.
Ce qui nous avait fait rire alors, nous agace désormais et ce sans le moindre effort.
On en sort lessivé, énervé, pire qu'un enfant excité après le goûter.

 

On se demande alors si notre jugement de l'époque était pertinent, si cette comédie valait autant que les encouragements offerts à louer le DVD ou bien si des années après, notre sens critique s'est modifié, au gré de nouvelles références et de ses propres expériences.

 

Le même effet que "Belle du Seigneur" relu une fois dépucelée.

 

Comme quoi.

...

 

 

Tout laisse à penser, au vu de notre maturité que Dirty Dancing ne sera pas repêché.

 

 

 

tumblr magbx3WdTs1rgocwwo1 500

 

 

Partager cet article

Repost 0
Cha

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens