Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 16:17

Voyez comme ils dansent.

Sans filet avec cette fois pour figure imposée, la terre battue et comme toujours des êtres à moitié nus.

 

En guise d'échauffement, zouc à volonté, c'est plus qu'il n'en fallait pour se mettre dans l'ambiance et s'installer.

Inutile de rassurer l'assistance sur les risques pris par les inconscients du premier rang, le quart-d'heure de baise dans le plus simple appareil ou encore la vue du sang, incontournables de la troupe - une véritable signature - attendus entre un pas de bourrés et un entre-chattes assumé.

 

A n'en pas douter, "les danseurs ont apprécié la qualité du parquet*" et les spectateurs la performance des Chiens de Navarre en rythme et en cadence.

Les classiques s'enchaînent, revisités, malmenés, piétinés pour ne pas dire consciemment saccagés. Roméo et Juliette ne seront pas épargnés, ni même le Boléro de Ravel jusqu'à la dernière note jouée.

Et pourtant...

Sous l'ironie et les masques monstrueux, sans un mot, ces bâtards donnent la chair de (la) poule et des frissons dans ce parking à partouze.

Rien ne les arrête, pas même un numéro de claquettes, jusqu'à nous inviter à entrer en transe, dans un décor lynchien en justaucorps pas très académiques, comme un rite de passage pour les moins sages.

 

C'est jouissif, malin et derrière l'insoutenable maladresse improvisée, transpire la maîtrise d'une danse rondement menée.

 

les-danseurs-ont-aprecie-la-qualite-du-parquet.jpg

© Taroop & Glabel

 

*Les danseurs ont apprécié la qualité du parquet

Jean-Christophe Meurisse / Les Chiens de Navarre 

à la Ménagerie de Verre, Paris, jusqu'au 17 novembre 2012.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens