Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 16:59

Nous avons longtemps hésité.

Pour être à la fête, y participer, en profiter et tout oublier. 

Rien n'y a fait. Impossible d'entrer dans la danse, malgré quelques verres pour lever nos défenses.

 

Michel hantait nos pensées.

Nous n'avions pas le coeur à nous jeter dans la fosse et comme Blandine risquer de nous faire bouffer par ces fous du roi de la jungle, savent-ils encore rugir de plaisir ?

 

Observeurs observés, nous n'avons pas fait long feu.

Pourtant la soirée avait si bien commencé.

 

Aline ouvrit les festivités avec brio et simplicité.

Mais chez Joséphine, qui avait tout pour plaire, rien n'était moins compliqué que cela en avait l'air.

Dans ce zoo à l'entrée libre mais où il fallait montrer patte blanche et appartenir à la bande, tout nous a saoûlé et on suffoquait.

 

Entre les jeux de mains et de vilains, les coups de coudes pour faire son malin, ou encore les pas de bourrés pour piétiner ses voisins, le charme de cette nuit s'est vite évaporé dans les manigances sans grande importance de ce petit monde parisien.

 

Plutôt que de forcer le destin, de regretter une incursion dans ce spectacle en vain, nous avons rebroussé chemin d'un accord commun, en nous interrogeant sur les motivations de nos prochains à vouloir se rendre visible, qu'importe le prix, même celui du chagrin.

 

 

 

Si la sobriété n'est pas facile à assumer, elle a néanmoins pour vertu, en plus de ne pas nous tromper sur la marchandise, celle d'accueillir le lendemain comme riche de promesses à venir, sans maux de tête et se souvenir des idées de la nuit pour les tenir.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Cha

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens