Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 23:32
Anticipant une douleur que je jugeais insupportable,
je préférai des années durant une lame aiguisée et un savon au pH neutre
pour me libérer des contingences de l'aube genre
"Ah bin non...zut j'ai encore oublié, trop tard, je suis déjà à la bourre".
Que celle (ou celui - pas question de négliger mon lectorat masculin)
qui n'a jamais joué la carte du camouflage me jette la première pierre.

Attitude idiote et qui plus est, incompréhensible
car je mets un point d'honneur depuis ma puberté 
à réserver à mes guiboles un soin tout particulier,
une cérémonie orientale douce et collante, 
solution radicale tuant le mal à la racine.

Pourquoi un tel régime de faveur,
quand on connaît la probabilité plus forte
de se retrouver les aisselles à l'air plutôt que les jambes à vif ?

Je n'avais aucune raison valable. Et pourtant...

Un soir, mon courage à deux mains
et affrontant la peur de souffrir plus qu'il n'en fallait,
un Cointreaupolitain ayant eu son effet sur ma "bravitude",
je réussis l'épreuve du feu sans couper les cheveux en quatre,
avec une dextérité qui en blufferait plus d'une.

Le jeu en valait la chandelle.  

Vénus est libérée pour les trois semaines à venir...côté poil j'attends.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens