Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 15:30

Scène de la vie (presque) ordinaire, dans le flagship d'une marque espiègle et coton pour petits et pour adultes aussi*, sur la plus belle avenue du monde.

La mission était pourtant simple sur le papier : trouver un présent pour célébrer l'arrivée d'un nouveau-né, le plus beau de la Destinée.

 

Ceci explique cela.

 

Premier tour d'horizon pour appréhender l'offre et l'accorder à la demande. Article ciblé dans un temps record, je pensais y passer la journée. Calcul des plus scientifiques pour ne pas se planter sur la taille en fonction de la saison et autres considérations de genre.

 

"Ce n'est pas parce que c'est une fille que je dois prendre rose, c'est quoi ce déterminisme ? En même temps, c'est  chou le fluo et les paillettes incrustées. On aura tout le temps de lui offrir des G.I. Joe pour ses deux ans et de lui rappeler qu'elle est totalement libre de choisir son orientation sexuelle et même de ne pas s'épiler...surtout avec un prénom mixte."

 

Après interrogation métaphysique réglée grâce à un goût prononcé pour tout ce qui brille, passage en caisse, fière d'une telle efficacité, alors que je suis novice en la matière. Jusqu'à la question qui tue. Il aurait mieux valu que je fasse motus et bouche cousue.

Devant moi, une pro de telles affaires, mère courage de trois bambins sages comme des images et la raie sur le côté, à qui je demande approbation pour une si belle occasion.

Mauvaise pioche, boule noire. D'un battement de cils, d'une moue dubitative, elle me fait comprendre que la taille sélectionnée n'est pas la plus appropriée, qu'à ma place elle prendrait du 9 mois,

 

"C'est plus sûr."

 

OK, qu'à cela ne tienne. Je remonte en catastrophe au rayon concerné, cherche désespérèment l'article à l'âge conseillé, en vain. Entre bouffées de chaleur et hauts le coeur, j'attrape une vendeuse au passage et lui fait comprendre le pourquoi de mon désarroi.

 

Croyant me rassurer, elle me répond :

"Chez Petit Bateau, vous ne trouverez pas de 9 mois, ça n'existe pas !"

 

ô rage ô désespoir. J'imagine déjà le retour à la case départ...Je ravale ma salive et mes questions cons (pourquoi pas 9 mois ? Y aurait-il un rapport avec la période de gestation, faite de frustrations et de consultations ? Serait-ce pour ménager les mamans en plein baby blues ?), je tente ma chance pour un body demi-saison en 6 mois, avec des points en surbrillance finition picotée, pour rester dans la tendance.

 

Les jeux sont faits...

 

Au pire, ils pourront échanger.

 

petit_bateau_carven1.jpg

 

*Pour les blogeuses de mode parisiennes influentes et les autres, à noter la collection capsule Carven-Petit Bateau pour cette fin d'année, depuis le 5 novembre en avant-première chez Colette (ça étonne quelqu'un ?) et à partir du 6 décembre dans tous les magasins Petit Bateau. 

Une bonne idée pour les 18 ans du bébé (2030), un cadeau vintage en édition limitée.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Vodka Lemoni
  • : Pas de justification. Pas de démonstration. Que des tripes avec du style et quelque élégance. Eviter de tomber dans le piège de l'egotrip "Miroir mon beau miroir". Sortir de l'éternelle fatalité "Vous êtes de ceux qui mettent leur orgueil dans ce qu'ils ne font pas" hein Simone. Et pour rendre à Patrick ce qui est à Patrick : "Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets" So, que la fête commence !
  • Contact

Recherche

Liens